top of page

Mireille LOUIS - Question sur les services sociaux et la SEMCODA - Session novembre 2023

SESSION DE L’ASSEMBLÉE DU

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L’AIN

LUNDI 6 NOVEMBRE 2023


QUESTION AU PRESIDENT DE MIREILLE LOUIS

RELATIVE AUX SERVICES SOCIAUX DU DEPARTEMENT

ET À LA SEMCODA



Monsieur le Président, Chers collègues, Mesdames et Messieurs,


Le 6 octobre dernier les parlementaires de notre département étaient conviés par le collectif ALERTE de l’Ain, qui regroupe une dizaine de structures qui luttent contre la pauvreté, pour faire le point sur le logement, l’accueil des publics fragilisés et l’accès à l’alimentation.


Les associations ont fait part de leur inquiétude concernant les personnes venant demander de l’aide alimentaire.


Alors que, jusqu’à présent, la plupart des bénéficiaires étaient orientés vers ces structures par les services sociaux départementaux, aujourd’hui une grande majorité se dirigent vers eux directement.


Les demandeurs viennent non seulement pour une aide alimentaire mais également pour avoir des renseignements d’ordre administratif car obtenir un rendez-vous avec une assistante sociale est devenu un véritable parcours du combattant et demande plusieurs mois d’attente.


Le social est la première compétence du département, nous nous devons d’être réactifs face aux situations d’urgence. Le département doit rapidement trouver des solutions pour réduire ces délais de prise en charge et redevenir la porte d’entrée principale de ceux qui sont en difficulté.


La distribution alimentaire de notre département doit beaucoup à la Banque alimentaire qui a été déstabilisée, il y a quelques mois, par l’annonce de la SEMCODA de lui retirer les 80000 euros annuels d’aide au loyer.


Dans un même temps, nombre d’élus interloqués nous ont fait part de leur étonnement à être invités par cette même SEMCODA à assister à une réunion sur le sujet foncier ce vendredi. Qui plus est au stade Verchère. On s’interroge déjà sur l’ingérence de la SEM dans le débat public et même politique. Puisqu’il s’agit de donner une tribune à un sénateur de l’Ain.


Et pour s’assurer la présence du plus grand nombre, la SEMCODA ne rechigne pas à proposer cocktail, petits fours et match de ballon ovale à la clé. Comment le partenariat sportif peut-il conduire à servir un discours politique ?


Monsieur le Président, nous comptons sur vous pour mettre fin à ce mélange des genres.

6 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page