top of page

Tribune de mars / avril / mai 2023

Christophe Greffet

Président du groupe « L’Ain pour tous »


Construire davantage et mieux accueillir dans l’Ain


Notre collectivité a une responsabilité particulière et directe dans la transition écologique en injectant chaque année des centaines de millions d’euros à l’échelle du département. Autant de leviers pour repenser la mobilité et mettre œuvre la sobriété énergétique comme nous l’avons souvent souligné.


Nous avons perçu l’an dernier près de 40 millions d’euros de produits supplémentaires au seul titre des Droits de Mutation à Titre Onéreux et de la fraction de TVA nous revenant. Toutes ces recettes doivent être utiles à notre action et faciliter l’accueil des nouveaux arrivants.


Le logement est au cœur de nos vies. Il est même le principal poste de dépenses des Aindinois avec près de 20% de leur revenu contre 16% il y a vingt ans.


Dans le même temps nous avons peine à accueillir les 6000 nouveaux habitants qui rejoignent l’Ain chaque année compte tenu du manque de logements sociaux. Notre Département n’investit pas plus aujourd’hui qu’il y a huit ans dans ce domaine.


Et même moins si l’on intègre l’évolution des coûts de construction. Avec 18 millions d’euros de dépenses aujourd’hui -le même montant qu’en 2015- notre capacité d’intervention a diminué d’un quart.


Comment dans ces conditions associer le plus grand nombre d’acteurs et de collectivités au sujet du logement si nous ne mettons pas nos engagements financiers à niveau. C’est un préalable.


Nous savons que le logement social est essentiel pour la mixité et la qualité des opérations -et tout particulièrement en milieu rural- à force de petits collectifs ou de maisons jumelées. Si celui-ci n’est pas au rendez-vous, la concrétisation des opérations sera mise à mal. Un effort financier s’impose alors même que nous sommes en capacité de le faire.


Au bas mot, ce sont cinq millions d’euros de plus qu’il faudrait consacrer chaque année à la production de logements ne serait-ce que pour corriger l’effet inflationniste. Il est de notre devoir de faciliter l’accueil d’habitants qui sont autant de forces pour l’attractivité de l’Ain.



1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page