top of page

Guy LARMANJAT - Intervention sur la mobilité douce - Session mai 2023

SESSION DE L’ASSEMBLÉE DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L’AIN


LUNDI 15 MAI 2023


INTERVENTION DE GUY LARMANJAT

RELATIVE A LA MOBILITE DOUCE CONCERNANT LE RAPPORT SUR LE PONT FRANCHISSANT LE RHÔNE



Monsieur le Président, Chers collègues, Mesdames et Messieurs,


Imaginer que le Pont de Jons - qui relie, l’Ain au Rhône par les communes de Niévroz et Jons – puisse demain connaître un aménagement mode doux, est une information qui va dans le bon sens.


Portée par le Département du Rhône, cette étude de faisabilité, que nous cofinançons, répond à un besoin capital de ce territoire. Créer des passerelles depuis de grands itinéraires cyclo-touristiques, comme la ViaRhôna, est une aubaine pour les administrés mais également pour le développement du tourisme, les hébergeurs, les restaurateurs et les sites patrimoniaux qui seront ainsi mis à portée de « roues ».


Nous avons, Anne-Laure Olliet et moi-même, la même demande à Valserhône sur le pont dit de la Voie du Tram qui permet à la RD 991 d’enjamber la Valserine entre Bellegarde et Lancrans.


Cependant, vous nous précisez, Monsieur le Président, qu’une fois ces études réalisées le coût des travaux serait à la charge des communes et des Communautés de communes.


Les liaisons sur les ponts, qui sont propriété du Département, ne doivent-elles pas être aménagées par le Département ? C’est en tout cas ce que nous pensons.


Ce qui ressort des différentes concertations concernant le schéma départemental de mobilité c’est qu’il devra être ambitieux et tout particulièrement concernant les liaisons structurantes.

6 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page